Les filtres : filtres UV, polarisants, neutres,etc.

appareil photo reflex Nikon appareil photo reflex Canon appareil photo Bridge Nikon

 

auto

Le filtre "UV"

C'est un filtre qui comme tous les filtres se visse à l'avant de votre objectif et que vous devriez avoir en permanence sur celui-ci, c'est un filtre neutre qui ne change rien à vos prises de vues que ce soit en saturation, en luminosité ou en couleurs, mais il vous évitera d'acheter un objectif (voire un autre appareil si vous avez un bridge) en cas de choc frontal, de rayures dues à une branche malencontreuse, etc.
De plus il a le pouvoir de filtrer les UV et donc d'atténuer le voile atmosphérique sur les lointains.
Il est donc plein de qualités et n'a pas de défaut si tant est que vous preniez un filtre de marque.

 



auto

Le filtre "Polarisant".

Vous rêvez de ciels bleus intenses comme vus sur certaines photos ?

Et bien c'est un filtre polarisant qu'il faut ajouter à votre objectif.

Voilà un filtre parfois utile complément du filtre UV que vous avez déjà et que vous mettez au bout de votre objectif pour le protéger. Vous mettrez votre filtre polarisant à la place de votre filtre UV lorsque vous en aurez l'utilité. Attention toutefois avec les apn numériques, le filtre risque d'augmenter le contraste de la photo et parfois de faire griller les hautes lumières. Vérifiez donc bien l'histogramme après la prise de vue.

Polarisant c'est quoi ? à quoi ça sert ?

Le polarisant est un filtre qui se visse au bout de l'objectif comme tous les filtres.
Il sert soit à intensifier le bleu des ciels bleus (je n'ai pas dis les ciels blancs ;-), renforce la saturation, et sert aussi à supprimer les reflets sur les surfaces qui ne sont pas métalliques : eau, verre, etc. Il est utile aussi en paysage pour remonter les couleurs des fleurs et limiter les brillances sur le feuillage.
Très utile pour remonter un ciel qui manque de substance c'est en général surtout pour cela qu'on l'utilise, ou éviter les reflets par exemple sur le pare-brise d'une voiture ou les prises de vues prises à travers une vitre. Son effet se voit aussi sur les surfaces peintes, les pierres, l'eau et toute surface réfléchissante, hormis comme dit tout à l'heure sur les surfaces métalliques et les miroirs où il n'a aucun effet.

Je ne me ferai pas mousser en vous encombrant de données techniques et mathématiques sur l'action de la lumière mais je vais vous expliquer comment vous en servir et obtenir ce que vous cherchez.

Le filtre polarisant qu'on appelle "pola" dans le jargon, en plus de son effet, renforce les contrastes et amplifie la saturation notament des bleus. Il faut donc faire attention en cas de scènes déjà fort contrastées car vous risquez aussi de crâmer fortement les hautes lumières, donc attention à son usage lors de présence de sujets blancs (hormis pour les nuages dans un ciel bien bleu) ou de spots très lumineux dans votre image.
Son désavantage c'est qu'il "bouffe" aussi pas mal de lumière en général 2 crans de diaphragme, donc pensez à l'enlever en cas de prises de vues en ambiance sombre quand il n'est pas utile.

Attention dans le choix de votre polarisant :
il faut prendre un polarisant "circulaire" (et surtout pas un polarisant linéaire qui va rentrer en conflit avec le mirroir de votre appareil).

La meilleure efficacité :
Vous remarquerez qu'une fois le filtre monté sur votre objectif la bague tourne librement à l'avant, c'est grace à la rotation de la bague que vous allez pouvoir régler votre filtre afin qu'il intensifie son effet en surveillant son action dans le viseur de votre appareil.
Mais il ne faut pas croire au miracle, face à un ciel blanc votre pola ne pourra rien (il vaut mieux dans ce cas utiliser un filtre neutre ou dégradé neutre.). De même l'effet de votre polarisant varira en fonction de votre place par rapport à votre sujet et surtout par rapport à la source lumineuse :

La meilleure efficacité du filtre polarisant :
En se plaçant à un angle théorique de 90° entre l'objectif le sujet et la source lumineuse.
En cas d'utilisation avec une vitre on essaira de se placer à 45° par rapport à la vitre.

 

auto

 
Le filtre gris neutre x2 x4 ou x8 ou encore ND400.

C'est un filtre qui sert principalement lorsqu'on a trop de lumière et que l'on veut donner une impression de "filé" par exemple lorsque l'on prend en photo une cascade, il permet de faire baisser la vitesse pour obtenir l'effet de filé grace à une vitesse plus lente ou lorsque l'on est dans des pays où la lumière est très intense et risque de provoquer des contrastes trop forts par rapport à ce que peut encaisser un appareil photo. Je connais un ami qui en Afrique monte deux filtres 8x l'un sur l'autre sur son objectif pour être sûr de ne pas griller les hautes lumières !
Le filtre neutre permet en cas de forte lumière de prendre des photos sur pied à des vitesses réduites. Plus le coefficient est fort plus cela jouera sur le diaphragme ou la vitesse.
On utilise rarement le coefficient x2 qui ne modifie le diaph que d'un cran et donc ne sert pas à grand chose mais plutôt les coefficients x4 (correspondant à une baisse de 2 diaphragmes) et x8 (correspondant à une baisse de 3 diaphragmes).
Le filtre ND400 permet de gagner 9 diaph et permet des temps de pauses très longs en plein jour. Il faudra faire la mise au point avant de mettre le filtre sur l'objectif et travailler en mode manuel car le fitre ND400 est un filtre très sombre. Il peut servir pour des filés, pour gommer des gens qui se baladent dans un paysage, etc, les temps de pauses peuvent atteindre les 30 secondes à plusieurs minutes si on ferme le diaphragme. L'appareil étant bien sur sur pied. Les meilleurs filtres ND400 sont les B&W. Il peut être utilisé avec un polasiant circulaire. Attention à ce que l'appareil soit bien froid avant la prise de vue et il ne faut pas qu'il fasse chaud dehors, sinon c'est échauffement du capteur, et montée du bruit dans l'image. Ce filtre est relativement cher. Attention sur des photos de mer, le mouvement des vagues sera bien sûr elles aussi lissées par le long temps de pause. L'effet peut être intéressant sur nuages qui bougent poussés par le vent créant des effets qui parfois sont assez jolis. Il faut le tester avec disons 6 secondes de temps de pause au départ (ça dépend de l'ouverture) et il faudra plusieurs essais en allongeant peu à peu les temps de pauses pour trouver le réglage idéal. Les photos perdent bien sûr en naturel mais ont parfois une ambiance fabuleuse notament sur les effets d'eaux et de ciels. On fermera le diaphragme au moins à F/13 à f/8 le temps de pose va être limité en plein jour entre 1 et 3 seconde ce qui n'est pas assez pour avoir des effets intéressants. On peut trouver ce filtre rare en France chez Digit-photo ou chez hypercaméra spécialiste des filtres.

 

 

auto

Le filtre dégradé neutre

Il sert essentiellement monté sur un système cokin, et permet de foncer une partie de l'image en laissant l'autre dans sa luminosité d'origine.
On s'en sert principalement pour remonter des ciels trop blancs ou trop clairs. Attention il faut que votre horizon soit libre si une grande tour dépasse de l'horizon, votre filtre agira aussi sur elle.
On fait coulisser le filtre dans le porte filtre pour faire correspondre la zone de transition du dégradé à celle de l'horizon, utile en photo de mer, mais impossible à utiliser sur des photos de montagnes par exemple.
Plusieurs forces existent pour les filtres dégadés neutres (comme pour les filtres neutres), avec des transitions plus ou moins douces (soft).
Attention aux filtres dégradés bleus, ils donnent une couleur artificielle aux ciels et se voient souvent au niveau de la transition avec l'horizon, les pros utilisent des dégradés gris neutres et non des filtres dégradés bleus pour le ciel.

 

auto
Voilà un appareil avec un système cokin monté sur l'objectif, le filtre coulisse dans le porte filtre, le filtre peut être remplacé par un autre. Pour ceux qui ont beaucoup d'objectifs il peut être avantageux d'avoir un système cokin qui leur permettra d'utiliser le même filtre sur tous leurs objectifs au lieu d'acheter un filtre par diamètre de filtre de chaque optique. Des bagues d'adaptations existent pour tous les diamètres d'objectifs que ce soit pour les petits bridges ou pour les gros télés.
Les bagues d'adaptations coutent entre 6 et 9 euros si ma mémoire est bonne donc beaucoup moins cher qu'un filtre pour chaque objectif. (Il faut évidement que votre objectif possède à l'avant un pas de vis pour monter des filtres que ce soit pour les filtres classiques ou pour le système Cokin).

A noter : les bagues d'adaptations Cokin peuvent servir en dehors du système cokin à monter des filtres ronds de tailles différentes de celles de l'objectif. Par exemple si vous possédez déjà un filtre polarisant de 67 mm et que vous voulez le monter sur un objectif de 58 mm, il suffit d'acheter une bague seule de 67/58
Idem si vous avez une bonnette macro Canon de 52mm vous pouvez la monter sur un objectif de 49mm en achetant une bague d'adaptation 52/49.

Voilà pour l'essentiel des filtres.
Vous n'avez pas besoin d'autres choses tous les autres filtres étant plus ou moins de mauvais goût ou remplaçables par un post-traitement dans photoshop ou autres logiciels.

Quelques exemples de photos avec des filtres dégradés :

Sans filtre :

 

auto

 

Avec deux filtres dégradés gris neutres empilés :

 

auto

 

On remarque sur la photo sans filtre le sol est trop sombre, avec les filtres gris neutre avec la transition du dégradé au niveau des arbres et des toits des maisons que l'équilibre en luminosité est meilleur, l'herbe est plus claire et le contraste choque moins entre le ciel et la terre.

 

Avec un filtre dégradé bleu :


auto

On voit bien que sur la photo où j'ai utilisé un filtre dégradé bleu la couleur du ciel fait complètement artificielle, la couleur est plus naturelle avec les filtres dégradés gris au-dessus.


Avec un filtre coucher de soleil :

auto


 

La photo avec le filtre coucher de soleil a été prise à la suite des autres en pleine journée à 15h44 (celle avec le filtre dégradé bleu à 15h43). Les photos ont été prises avec le Panasonic G1 et l'objectif 14-45 en laissant la balance des blancs sur auto. Les porte filtre Cokin est un porte filtre taille P avec des filtres en taille P, il faut acheter des bagues qui s'adapte à votre objectif pour monter le porte filtre sur l'objectif. En ayant plusieurs bague vous pouvez alors monter votre porte filtre (et donc les filtres) sur tous vos objecifs. Pour le Panasonic G1 il faut prendre une bague de diamètre 52 pour les deux objectifs du bi-kit soit les optiques 14-45 et 45-200.

Deux exemples avec un réflex 5D :

Sans filtre :

auto

Avec un filtre dégradé gris :

auto

Sur la première photo le ciel est trop clair par rapport aux maisons et à l'herbe, sur la seconde photo avec le filtre dégradé gris l'ensemble est plus équilibré.



Voir les cours photos suivants :

Sur le terrain :

Cours avancés :